Catégorie : Point projet

Un MVP pour 2019 !

Un « Minimum Viable Product » (MVP) « est une stratégie de développement de produit, utilisée pour de rapides et quantitatifs tests de mise sur le marché d’un produit ou d’une fonctionnalité ». (Wikipedia). C’est également l’étape qui suit la production d’un « PoC » (preuve de concept). Pour TangoB, l’un des enjeux de 2019 sera de passer d’un PoC à un MVP. LA bonne résolution de l’année pour TangoB !

En savoir plus…

Journée TangoB du 13 dec.

Avant la fin de l’année 2018, les partenaires TangoB se réuniront à la Défense dans les locaux des partenaires grands groupes les 13 dec. puis 20 dec. .

Voici le programme du 13 dec.

8h30-10h30 : Atelier stratégie organisé par Enedis. [Tour Enedis]

10h45-12h30 : Copil (session du matin)

  • Aspect technique (The Machinery)
  • Aspect juridique : convention de partenariat – pré-rapport sur « Une Scic pour TangoB ? »

à partir de 12h30 : Déjeuner commun & point d’actualité
Sujets connexes à TangoB : ex. Booster Economie Circulaire (Les Canaux – Valdelia) – projet Drop N’Go …. (réemploi de D3E & DEA) – le POSS 2018 (la fabrique des mobilités – Mednum)
Elargissement à d’autres acteurs et d’autres secteurs
Perspectives de cas d’usages futurs

14h15-16h30 : Copil (session de l’après-midi) [Tour Coeur Défense chez Orange]

  • Aspect financier (Ige)
  • Aspect communication (The Machinery)
    Validation de la landing page
  • Aspect juridique (Collectif)

 

Liste des résultats après l’étude TangoB

Le projet « TangoB » a obtenu un financement de l’Ademe pour la période allant de sept. 2017 à sept. 2018. C’est la société Créative Valley qui a porté administrativement le projet.
Les référents TangoB des sociétés impliqués (Co-Recyclage, Creative Valley, Ecocircular, Ecologic, Edf, Enedis, Label Emmaüs, Orange, Mugego, Valdelia) se sont efforcés de travailler ensemble sous la coordination de Cyril, gérant d’ InfoGnuEureka.
Nous remercions l’ensemble des prestataires (Codeesoft, Creative Cluster, IGE, The Machinery, Story-up, Véronique H.), qui ont oeuvré pour TangoB ou continue à le faire.
De sept. 2017 jusqu’en mars 2018, une grande partie du temps a été consacrée à établir une connexion avec un autre projet initié par Creative Valley : Reboot. A partir de mai, une nouvelle direction a été prise, impulsée par les « offreurs » grands groupes qui souhaitaient mettre en oeuvre, en commun, des opérations de réemploi.

A l’issue des premiers financements obtenus voici la liste des résultats de TangoB.

En savoir plus…

shake-hand

Gouvernance 3.0 de TangoB – les ateliers-copil ?

Des points d’actualité hebdomadaires téléphoniques en plus de réunions de comité de pilotage ou « copil » & des ateliers thématiques ont permis à l’équipe projet intégrant les représentants du copil d’être ensemble et de faire en commun. Un team building réussi mais qui s’est fait hélas en excluant certains membres du copil moins disponibles que d’autres.

Pour ne pas retomber dans ce travers et parce que la disponibilité temps du coordinateur sera aussi compté que celle des partenaires, il a été évoqué lors des Electric days les choses suivantes.

  • A partir de novembre, les points d’actualité du lundi seraient remplacés par un point téléphonique plutôt tous les 15 j les jeudis à 14h.
  • Officialisant une pratique née du pragmatisme, ou des décisions relevant en théorie d’un copil étaient prises lors d’un point téléphonique hebdo, le concept « d’atelier copil » a été a priori validé par les partenaires présents.

Cela n’exclura pas le copil en présentiel d’une durée de 2h ou plus, mais les copil seraient moins nombreux qu’en phase 1.

Gouvernance 3.0 de TangoB – un nouveau collège au copil ?

L’accord – toujours en cours de discussion – de partenariat, officialise un comité de pilotage dit Copil composé des représentants des partenaires. Pour les partenaires grands groupes, le terme de « pilote » est préféré. A eux la lourde et importante mission de plaidoyer en interne en faveur de l’économie circulaire à travers l’axe du réemploi d’équipements professionnels.
Les partenaires ont été « segmentés » en représentants « d’offreurs », « facilitateurs », « bénéficiaires » d’équipements & – avancée importante de l’étude TangoB – en « auditeurs ». Cette dernière « catégorie » renvoie à une partie des missions des éco-organismes ainsi qu’aux collectivités actuellement non représentées mais ayant vocation à être pleinement intégrées au groupement TangoB.

Les travaux menés entre sept. 2017 & sept. 2018 pour lesquels le copil a été – autant que faire se pouvait – sollicité, ont abouti à un rapport d’étude public, ses annexes (en accès restreint) & à un démonstrateur en partie fonctionnel dit « PoC de l’agrégateur TangoB ».
Malgré un contexte financier tendu, des difficultés d’une part inhérentes à tout projet d’innovation ouverte & d’autre part à celles spécifiques à TangoB, cette réussite est à porter au crédit des prestataires sélectionnés ainsi que du travail de salariés des partenaires à qui on a accordé du temps pour contribuer au projet.
Au regard de l’exposition financière actuelle des prestataires, de facto très fortement impliqués dans le projet, il nous semble qu’ajouter un représentant des prestataires pourrait être une piste à ne pas négliger. De même pour les salariés mobilisés en interne.

Demain – si suite il y a de TangoB – c’est à des contributeurs externes au groupement qu’il faudrait également faire appelle si le groupement veut être crédible lorsqu’il évoque l’intérêt général.

D’où l’initiative d’une proposition d’un « collège commun de prestataires, salariés contributeurs & contributeurs externe » qui s’ajouterait au « collège des offreurs, bénéficiaires & facilitateurs » & au « collège des auditeurs ». Un nombre impair qui, compte tenu, d’une proposition de modification de fonctionnement de la prise de décision (vote plutôt que consensus) intervenue lors du copil du 26 sept.,  pourrait faciliter la prise de décision.

Le Coordinateur,
le 19/10/2018

TangoB est mort. Vive TangoB ?

La première phase de TangoB, projet accompagné par InfoGnuEureka, s’est conclue par la remise le 27 sept. 2018 du rapport définitif d’étude à l’Ademe.

Avant de débuter la seconde phase du projet & les Electric Days, le coordinateur du projet a souhaité faire quelques propositions destinées à faire évoluer le « code social TangoB ».

Ce « code », ré-examiné lors du copil du 26 sept., rassemble les règles que s’est donné le groupement TangoB pour fonctionner. Jusqu’à la signature d’un accord – toujours en discussion – de partenariat , il a constitué l’ossature de la « gouvernance » de TangoB et des rapports coordinateur-partenaires.

Les propositions étant trop longues pour tenir dans un seul article, nous les avons scindées en deux articles. Le sujet de la gouvernance n’étant – de notre point de vue – pas assez mûr et des modifications étant en cours, nous le traiterons ultérieurement.

  1. Gouvernance 3.0 de TangoB – un nouveau collège au copil ?
  2. Gouvernance 3.0 de TangoB – les ateliers-copil
  3. Gouvernance 3.0 de TangoB – le copil v2., un organe de gouvernance ?

Et si cette future « gouvernance » apportait une solution à la problématique soulevée dans l’article « Intérêts particuliers et intérêt général en économie circulaire » ?